Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cagnac-les-Mines. Ils redescendent dans les galeries de la mine

Publié le par REVEL Stephane

Pendant plus de six semaines, une dizaine d'anciens mineurs de Carmaux et de Cagnac a vécu une expérience inoubliable dans les galeries du musée-mine départemental. Comme l'a déclaré Patrick Garcia, le président de l'ASPICC (association de sauvegarde du patrimoine) lors d'une rencontre avec son prédécesseur Elysée Roumégoux : «l'intervention des mineurs membres de notre association est une continuité du formidable travail initié par nos glorieux anciens : Roumégoux, Boyer, Bosc, Enjalbert, Swiatek et Bouty qui vient malheureusement de nous quitter. Nous faisons cette intervention dans le même esprit de solidarité et de préservation du patrimoine pour les générations futures. Mes camarades Alujas, Boudou, Dutka, Moret, Sompayrac, Chambosse, Rodriguez, Terrancle, Fernandez et Béteille ont été honorés de reprendre du service pour réhabiliter deux parties parmi les 300 mètres de galeries, celles qui sont boisées avec des techniques anciennes appelée galerie de servitude et chantier d'abattage. Nous avons pour cela retrouvé avec émotion les gestes du boiseur appris tout le long de notre carrière au fond de la mine en utilisant la hache et la scie spécifique mais aussi les outils modernes, tronçonneuse perceuses à forer et à percussion.

90 poteaux de 4 et 5 mètres

Patrick Garcia poursuit : «Notre dernière expérience du boisage remonte aux longues années passées dans les mines du West-Bengal en Inde orientale en mission technique auprès de nos camarades indiens qui utilisaient encore les vieilles techniques minières du temps de Germinal.

Pour effectuer cette rénovation partielle, les équipes dévouées du musée avait approvisionné plus de 90 gros poteaux de mine de 4 mètres et 5 mètres, des planches de 4 mètres et des pièces de bois plus courtes pour le garnissage, le tout en bois de sapin. Le poids de chaque bille (poteau de mine) et la complexité à l'intersection de la galerie et du chantier ont demandé à nos anciens mineurs des efforts sans relâche pendant huit heures par jour avec le plaisir de se retrouver autour du repas de midi mijoté et servi par notre secrétaire Danièle Schmitt. Cette coopération de notre association avec le musée est une première étape et sera suivie d'autres actions communes avec les services du conseil général pour la préservation du patrimoine minier.»

Le chantier de boisage est aujourd'hui terminé et les galeries sont à nouveau disponibles à la visite des nombreux enfants et touristes qui viennent et découvrent dans cet exceptionnel musée-mine départemental, l'environnement de travail préservé du mineurs des houillères de Carmaux et de Cagnac-les-Mines.

La Dépêche du Midi

Publié le 12/04/2014

Commenter cet article