Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saint-Etienne : nouvelles galeries au musée de la mine

Publié le par REVEL Stephane

La tour du puits de mine et les crassiers stéphanois. Une image que la cité forézienne au passé ouvrier et minier a longtemps traînée
comme un fardeau. Aujourd’hui pourtant, la ville de Saint-Etienne (Loire) valorise ce fardeau après avoir investi 10 M€ dans son parc-musée
de la Mine au cours de ces dernières années.

Mieux, elle entrevoit le bout du tunnel avec l’inauguration programmée des extensions de cet équipement, le 3 décembre.

Un cabinet d’architectes lyonnais a imaginé trois nouvelles salles d’exposition thématiques sur 1 000m2 représentant un tiers de la
surface du musée qui a été créé en 1991 dans les bâtiments du dernier puits fermé en 1973. De nouvelles collections sont présentées. La première est consacrée à l’histoire du puits Couriot. La seconde retrace six siècles d’aventure houillère. La dernière, enfin, sera consacrée
à des portraits de mineurs.

« L’idée était de créer de nouveaux espaces de présentation dans lesquels on découvre des collections que l’on ne voyait pas avant et on
va essayer d’inciter le public à aller un peu plus loin dans sa réflexion sur la mine, le travail », explique Philippe Peyre, directeur. Ces trois salles ont pris place dans des bâtiments existants du musée. « On ne voulait pas créer de nouveaux bâtiments, mais compléter le dispositif muséographique au-delà des espaces qui étaient déjà connus. L’autre nouveauté, c’est qu’à partir du 3 décembre le public pourra découvrir des bâtiments supplémentaires comme la salle des compresseurs et la salle des locomotives. C’est assez spectaculaire ! On a l’impression que ces bâtiments vivent encore », s’enthousiasme l’architecte Dominique Gautier.

Outre les traditionnelles lampes de mineur, les casques et les outils,le visiteur, confronté à un immense mur d’images d’archives, pourra se replonger dans l’histoire des mines stéphanoises et voir des maquettes, dont un plan-relief exceptionnel montrant les couches du sous-sol
stéphanois.

Aujourd’hui en France

Le Parisien CYRIL MICHAUD | Publié le 09.11.2014

Commenter cet article