Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un plateau qui a le vent en poupe !

Publié le par REVEL Stephane

Le plateau d’Ally est fin prêt pour sa saison touristique. Pour l’occasion, le moulin de Pargeat s’est même doté de nouvelles ailes !

Le vent a l'habitude de souffler sur le plateau d'Ally. Ce qui peut être un désagrément pour certains devient un avantage pour d'autres. Comme l'association Action Ally 2000. En effet, les cinq moulins sauvegardés et restaurés font la fierté de l'association et de son unique salarié, Sébastien Bénistant. Il se réjouit du patrimoine qu'offre le plateau et il n'est pas le seul : les nombreux moulins et la mine rassemblent chaque année entre 12.000 et 15.000 visiteurs.

Le village d'Ally bénéficie d'un patrimoine qui retrace son histoire durant les XIX e et XX e siècles. La plupart des moulins répartis ici et là sur le plateau ont cessé de tourner durant le XX e siècle, notamment en raison de l'exode rural. Le dernier moulin à avoir fonctionné était celui de la Maison Blanche, en 1956. Restauré en 2009 et devenu le « Moulin à paroles », il est pourvu d'enceintes et de détecteurs qui entraînent les visiteurs dans son histoire. Des bruits de vent ou des sons de la nature se font entendre… D'ailleurs, d'ici cet été, Sébastien Bénistant souhaite actualiser ces histoires contées par ce drôle de moulin.

Quatre autres moulins ont également été restaurés : ceux de Montrome et de la Meunière (aménagés en gîtes depuis le début des années 2000), du Calvaire, avec sa grande baie vitrée offrant une vue panoramique sur le plateau, « à 80 km à la ronde » et de Pargeat.

Sébastien propose des visites guidées à l'intérieur de ce dernier. Des visites qui replongent le visiteur dans la vie des meuniers et permettent de découvrir leur travail, mais aussi le fonctionnement du mécanisme, très ingénieux, du moulin… Un vrai retour dans le passé à travers les anecdotes et les connaissances passionnantes de Sébastien, lui-même passionné. Le visiteur pourra même apprendre l'origine de l'expression « entrer comme dans un moulin » ! « Nos visites durent quarante-cinq minutes. Quand on dit ça aux visiteurs, ils regardent le moulin et se demandent ce qu'ils vont faire pendant trois quarts d'heure dans un petit moulin comme celui-ci… Et en sortant, ils regardent leurs montres et se disent qu'en effet, il faut bien tout ce temps ! » sourit l'animateur. Ce moulin a connu quelques restaurations : une première en 1974, puis une deuxième en 2003 et, enfin, une troisième, il y a quelques jours, qui a permis de changer ses ailes.

Comme le vent est l'une des principales ressources du plateau d'Ally, l'activité chars à voile connaît un succès croissant. L'association en loue quatre. « Le plus marrant, c'est quand il faut tourner avec, car on risque de se casser la figure ! » sourit Sébastien. Une activité ludique qui amuse les petits comme les grands. Enfin, pour pouvoir repartir avec un souvenir d'Ally, des ateliers « Show de vent », destinés à fabriquer des cerfs-volants sont également organisés.

Le vent peut aussi mener les visiteurs vers le parc éolien d'Ally-Merc'ur, qui comprend pas moins de vingt-six machines et permet d'apprendre et d'échanger sur les énergies renouvelables « S'il n'y avait pas eu de moulins avant, il n'y aurait pas d'éoliennes aujourd'hui. C'est une suite logique » explique Sébastien.

L'association propose également de s'enfoncer sous terre pour une visite des anciennes mines d'antimoine de La Rodde (lire par ailleurs), restaurée à la fin du XX e siècle.

Visites. Les moulins d'Ally et la mine de La Rodde sont ouverts aux visites depuis ce vendredi. Renseignements sur www.ally43.fr

Allison Aubry
brioude@centrefrance.com

Commenter cet article