Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mines du Limousin : la mine de plomb des Farges, à côté d'Ussel

Publié le par REVEL Stephane

Même si plus aucune mine n'est aujourd'hui en activité, l'exploitation minière fait partie de l'histoire du Limousin. A travers les millénaires, les hommes ont trouvé de l'or, de l'uranium, du cuivre, de l'étain, du plomb, du charbon... Retour sur ce passé, en partie oublié.

La mine de plomb des Farges à Saint-Fréjoux, à côté d'Ussel, a une histoire bien singulière.

Au début du XXeme siècle le filon de barytine plombeuse, connu dès l'époque gallo-romaine, fera l'objet de tentatives d'exploitation, sans succès, jusqu'à ce que le BRGM, le bureau de recherche géologique et minière, s'y intéresse en 1963 et commence son exploration. A partir de 1975, la Société Minière de Corrèze commence l'exploitation du gisement, à 250 mètres de profondeur. La rentabilité de la mine se fait grâce à l'argent associé au plomb, mais elle ferme rapidement, en 1981.

La mine de plomb des Farges

La mine de plomb des Farges a été exploitée six ans, de 1975 à 1981. Elle est pourtant une des plus connues au monde. Non pas grâce au plomb, mais grâce à la pyromorphite qui y a été découverte, recherchée par les collectionneurs. Intervenants : Robert Chassing et Georges Quantin

La mine des Farges connue dans le monde entier


Un des plus petits gisements de plomb de France n'aura donc connu que six ans d'exploitation. La mine des Farges est pourtant connue dans le monde entier. En plus duplomb, on y découvre de la pyromorphite, la plus belle de France dit-on, en raison de sa couleur verte. Ce minerai n'a aucune utilisation industrielle, mais passionne lescollectionneurs.

En 1998, les travaux pour le percement de l'A89, entre Bordeaux et Clermont-Ferrand, ont entamé une autre partie du filon. Les passionnés de géologie ont alors recueilli de nouveaux échantillons de pyromorphite.


Dans ce reportage, le 4ème d'une série sur les mines du Limousin, rencontre avec deux anciens mineurs des Farges, et un géologue amateur.

  • Par France Lemaire
  • Publié le 11 août 2016

Commenter cet article