Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NEUVES-MAISONS : FÊTE DU FER AU VAL-DE-FER DU 22 AU 27 AOÛT

Publié le par REVEL Stephane

La seconde fête du Fer redonnera vie aux techniques traditionnelles d’extraction de la minette et de réduction du minerai en bas-fourneaux, du 22 au 27 août, sur le site du Val-de-Fer

« La fête du Fer, c’est proposer un événement à la fois scientifique et d’éducation populaire », résument le maire, Jean-Paul Vinchelin, et Vincent Ferry, président de l’Agence du patrimoine et de la culture des industries néodomiennes (APCI).

Depuis 2011, tous les deux partagent le même dessein : faire revivre le passé et entretenir la mémoire du carreau de la mine du Val-de-fer dont la galerie historique de 1874 a été rouverte en 1993. C’est dans cet esprit, qu’avec la contribution de 120 bénévoles, dont d’anciens mineurs du site, ils préparent la deuxième fête du Fer, intégrée dans le projet global de réhabilitation du carreau de la mine du Val-de-Fer, seul témoin aujourd’hui en Meurthe-et-Moselle de l’extraction du minerai de fer lorrain.

« Les métiers du fer ont de l’avenir et il est essentiel de les valoriser en créant un tourisme industriel », souligne Jean-Paul Vinchelin, tout en saluant le travail des jeunes de l’école de la 2e chance qui ont participé à la sécurisation du site en construisant des garde-corps pour le carreau de la mine.

Une fois encore, la deuxième édition, organisée en partenariat avec le Laboratoire d’archéologie des métaux et programmée du 22 août au 27 août, mettra à l’honneur les métiers de la forge et du fer. Durant une semaine, le public sera invité à découvrir les « savoir-fer » de passionnés, universitaires, métallurgistes, forgerons, français, tchèques, slovènes…

« Les forgerons compareront leurs méthodes et leurs talents en forgeant les aciers obtenus sur le thème de la lame de lance », précise Vincent Ferry. Pour l’occasion, l’invité tchèque Dominil Talla a construit une charbonnière traditionnelle pour la production de charbon de bois qui sera allumée lundi, à partir de 9 h 30, en même temps que les fours reconstitués. « Le premier défi pour les artisans sera de produire des objets tels qu’on le faisait à la fin du Moyen Âge, avec des matières premières extraites du site », reprend le président de l’APCI. « Le second sera de retrouver les techniques préindustrielles qui ont été perdues ».

Concrètement, du mardi au vendredi, les artisans animeront la fête avec des réductions de minerai, des productions de loupes de fer, du travail de forge, des démonstrations de poterie sur tour et cuisson de céramiques, à partir de l’argile présent sur le site.

Les organisateurs ont aussi prévu une balade nocturne jeudi 25 août empruntant le chemin des mineurs (voir encadré). Enfin, samedi 27 août, les visiteurs auront droit, en prime, à des démonstrations de maréchalerie sur chevaux de trait, une expo-vente de produits forgés et de céramiques, une exposition montrant la vie des femmes sur le carreau en 1916, à un bal populaire, et aussi à un concert donné par un groupe de métal, évidemment. L’entrée libre sur l’ensemble du site toute la semaine sera libre. Seules les visites guidées de la mine et la balade nocturne seront payantes (brasserie et petite restauration sur place).

L’inauguration est prévue samedi 20 août, à 10 h 30.

Jean-Christophe VINCENT

L'Est Republicain le 18/08/2016

Commenter cet article