Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Preparation sortie sur le SGLM

Publié le par REVEL Stephane

Préparation en vue d’une étude sur la ligne su SGLM
Profitant de la fermeture annuelle nous préparons une sortie sur la ligne su SGLM principalement en vue d’étudier les gares et autres vestiges ferroviaires si la météo se montre clémente.
Nous commençons par reporter sur notre carte au 1/25000 les différents points à visiter, comme gare,viaduc,sous station ect…
Dans un premier temps nous ferons le tronçon de St Georges de Commiers à La Mure et si nous le pouvons nous pousserons une reconnaissance sur la ligne allant à Corps.
De plus nous voulons faire des repérages par rapport à des photos d’époques pour pouvoir comparer l’un de nos buts sera de retrouver les points de prise de vue.
Au passage nous en profiterons pour faire des photos si possible des anciens poteaux support de ligne.

Voir les commentaires

Les premieres centrales du Drac

Publié le par REVEL Stephane

L’équipement hydro électrique de la vallée du Drac ne se fera que tardivement par rapport aux autres vallées alpines notamment la Romanche ceci étant en partie du à la conformation géographique des lieux qui ne permettait pas l’installation aux abord immédiats d’industrie consommatrice.

La première centrale d’une puissance de 7,4 MW ne fera son apparition qu’en 1902 avec la Société Grenobloise de Force et Lumière à Avignonet pour l’alimentation de Grenoble et de Moirans.

Elle sera suivie quelques années plus tard en 1908 par un deuxième groupe à courant continu de 1,1 MW pour l’alimentation de la voie de chemin de fer St Georges de Commiers La Mure.

D’autres aménagement verront le jour.

En 1907 mise en service de l’usine de Pont Haut sur la Roizonne avec une puissance de 4,4 MW une rénovation de l’usine aura lieu en 1954, cette usine fonctionne encore de nos jours.

En 1911 mise en service de l’usine de Beaumont d’une puissance de 1,95 MW elle turbine l’excèdent d’eau du canal d’irrigation du Beaumont.

En 1926 mise en service de l’usine de la Bonne inférieure celle-ci sera court circuitée en 1957 par l’aménagement de St Pierre de Cognet.

En 1928 mise en service de l’usine du Pont du Loup celle-ci sera noyé en 1935 par l’aménagement du Sautet.

Voir les commentaires

Galeries de mine au lac de Petichet

Publié le par REVEL Stephane

Aujourd’hui nous allons nous rendre à la plage du lac de Petichet pour aller voir des vestiges de galerie de mine.

Apres nous être gare sur l’aire de retournement, il faut dire que le parking est totalement enneige et nous ne voulons pas nous enliser dedans.

Nous nous équipons puis nous prenons d’abord en direction de la plage le spectacle est magnifique avec le lac totalement gelé.

Nous passons devant les cabanes à frites et marchons sur la plage de galets pour aller complément au bout de celle-ci est nous enfoncé dans le petit bois attenant.

Un détail attire immédiatement notre attention sur notre gauche se trouve des alignements de pierre qui nous semblent absolument pas naturel.

En effet des pierres taillées sont assemblés en demi cercle est forme des marches comme celle d’un autel, il y a pas moins de quatre marches mais celle-ci ne mènent nulle part seul une minuscule plateforme trône au sommet.

Aujourd’hui l’ensemble est presque entièrement recouvert par la végétation, et il est donc impossible de dire qu’est ce qui se trouvait à cette endroit un sanctuaire une croix il faudra interroger les mémoires des anciens pour voir s’ils connaissent une histoire à ce propos.

 Nous continuons notre marche le long du lac dans le petit bois nous débouchons rapidement sur des cabanes de pécheurs comme en témoigne deux barques sur la grève.

Mais juste au niveau de la dernière le terrain change brusquement les galets et la terre laisse place à un vaste terrils de roches rougeâtres du minerai de fer en apparence nous commençons à fouiller ce petit terril effectivement on a extrait du minerai de fer à cette endroit des cristaux de sidérite et de sidérose nous en donne la confirmation nous nous trouvons certainement sur la halde ou était triés le minerai, les déblais ayant fini dans le lac.

Au flanc de la colline nous remarquons un amas de déchets divers et variés qui obstrue totalement ce qui devait être la galerie de mine.

Nous parcourons l’intégralité du terril celui-ci n’est pas très grand mais les déchets étant poussés régulièrement dans le lac cela fait qu’il ne se développe pas en hauteur ni en largeur d’ailleurs car en continuant nous retrouvons rapidement les galets.

Nous remontons la colline pour arriver juste au dessus de la galerie là dans un petit bois nous trouvons un puits verticale d’une profondeur que nous estimons entre 10 et 15 mètres, d’ailleurs la lecture de notre carte IGN nous le confirme.

Nous sommes certainement en présence d’un puits qui rejoins la galerie.

 

 

Voir les commentaires

Des galeries sur le lac de Laffrey

Publié le par REVEL Stephane

Aujourd’hui nous allons voir les galeries de mine au lac de Laffrey.

Apres être arrivé au village prendre la route qui mène au lac, après être passé devant l’aventure park nous nous garons juste après le virage sur la digue surplombant le lac malgré je le reconnais le panneau d’interdiction de stationner, mais en saison hivernale nous ne dérangeons personne.

Nous allons juste avant le virage pour voir une galerie muré elle aussi, elle se trouve en léger contre bas de la route et on peut passer très facilement devant sans s’en apercevoir.

Juste avant dans la falaise une faille très certainement vu la position au ras du sol est bouché avec des pierres de taille.

Encore un peu avant dans la falaise il y a trois trous de forage dont celui du milieu avec un fleuret pris dans la roche, nous pensons que cela date de la pose des grillages contre les chutes de pierre.

D’après mes renseignement il y aurait eu une galerie qui débouchait juste en dessous de la route au même niveau que la galerie au bord de la route.

Nous descendons donc vers le lac gelé pour fouiller les rochers qui jalonnent le bord du lac, depuis la route nous avions repéré un rocher qui dépassait du talus créant ainsi un surplomb, peut être une entrée.

Nous voici maintenant au niveau du rocher mais parmi les amas de roche disposé là il est bien difficile de sire avec certitude que l’entrée de la galerie se trouvait là bien qu’en se penchant en avant et en mettant la tête dans une anfractuosité nous pouvons distinguer que cela s’enfonce mais nous apercevons rapidement d’autres pierres qui bouchent le passage.

A ce niveau nous trouvons un bloc de pierre avec une belle cristallisation de gypse en fer de lance qui couvre l’intégralité d’un coté.

Ici inutile de chercher des vestiges d’exploitation la lac ayant servi à déverser les stériles de la mine pourtant si on considère que pour extraire le minerai de plomb et de zinc il fallait certainement trier le minerai il faudra faire des recherches pour savoir ou cela se passait.

Il est clair que si cette activité de tri du minerai s’effectuait sur les bords du lac aujourd’hui il sera impossible dans retrouver des traces à terre le déblai ayant certainement fini au fond du lac lui aussi.

D’après les informations en notre possession ces galeries faisaient parti la même concession que les galeries que nous avons trouvé à Le Pey.

Voir les commentaires

La croix de Le Pey

Publié le par REVEL Stephane

Aujourd’hui je vous propose de voir une petite croix situé à Le Pey.

Se garer au niveau de l’école de Laffrey, puis prendre à pied la direction de le Pey, monter au dessus de la dernière maison et là à la bifurcation se trouve une magnifique croix en pierre de Laffrey.

Celle-ci à la particularité d’être taillé pour ressembler à du bois est plus précisément à des sarments de vigne.

Autrefois il devait y avoir une clôture autour comme en témoigne deux piquets métalliques rouillés, aujourd’hui la croix ne portent aucune inscription et à son pied nulle trace non plus.

Peut être une croix de mission ou avec une autre vocation, il faudra faire des recherches auprès des anciens pour en savoir plus.

 

Voir les commentaires

Une ebauche de galerie à Laffrey

Publié le par REVEL Stephane

Profitant de notre passage à Laffrey nous allons rendre une visite à une cavité qui s’ouvre juste au sommet de la cote presque en face de la route qui redescend vers Montfalcon.

Cette cavité visible depuis la route nous intrigue depuis longtemps maintenant.

Apres nous être habillé nous traversons la route et descendons en direction du sommet de la cote et grimpons le petit talus enneigé en cette saison qui nous mène devant le début d’une galerie, celle-ci fait à peine deux mètres de long mais depuis la route le remblai nous cache la vue.

Cela nous parait étrange a-t-on voulu faire une galerie pour exploiter un filon.

Impossible de le dire.

Voilà maintenant nous en savons un peu plus sur cette ébauche de percement.

Voir les commentaires

Les mines de Le Pey

Publié le par REVEL Stephane

Nous voici aujourd’hui venu à Laffrey pour visites les anciennes mines de plomb zinc de Le Pey.

Apres nous être gare devant l’école de Laffrey nous prenons la route qui dessert Le Pey, juste au départ de la piste une première galerie s’offre à nous.

Celle-ci est situé juste au dessus de la dernière maison en prenant la piste qui mène aux carrières de Laffrey.

Hélas des travaux en 2000 ont obturé chacune des entrées de ces mines sur toute la concession en tout prêt d’une vingtaine de galeries furent mises en sécurité, aujourd’hui nous n’en visiterons que deux.

Une bonne dizaine d’autres galeries restant à trouver.

Donc un mur imposant s’offre à notre regard d’après nos estimations celui-ci doit faire une bon mètre d’épaisseur.

L’entrée de la galerie est assez impressionnante car elle se trouve sous une souche d’arbre on rentrait donc en passant sous les racines.

Deux ouvertures rectangulaires sont pratiquées dans le mur pour laisser respirer la galerie.

Devant celle-ci se trouve un petit crassier témoin de l’exploitation de la galerie, la végétation ayant fortement repoussé dessus il est impossible d’effectuer des recherches dans les deblais pour trouver des minéraux indiquant le type de gisement exploité.

D’après les textes nous serions en présence d’une exploitation de plomb zinc avec des traces de cinabre.

Nous reprenons ensuite notre chemin en direction des carrières que nous dépassons pour nous rendre à une deuxième galerie situé juste au pied de la ligne EDF.

La par contre il n’est pas facile de trouver l’ancienne entrée, la présence m’ayant était signalé par des personnes âgées habitant Le Pey que je remercie pour leur précieuse aide.

Nous descendons donc le pré pour nous approcher de la galerie muré de la même manière que la précédente, là par contre le terrain est bouleversé par les travaux de mise en sécurité.

Le déblais est retourné ce qui met à jour différents type de minéraux ce qui nous permet de fouiller dans les amas de pierre et de déblaies divers pour trouver des micro cristaux de galène noire.

Personnellement je m’attendais à voir de la galène avec un aspect métallique comme de la pyrite mais mon collègue m’explique que la galène se trouve aussi avec une couleur noire quand elle est oxydée, de même nous trouvons des microcristaux de couleur verte contenant donc du zinc.

Nous avons donc confirmation que nous sommes bien sur des mines de plomb zinc.

Devant la sortie de la galerie une large tranchée est creusée depuis longtemps apparemment comme en témoigne la végétation et les arbrisseaux qui poussent dedans, vestige d’une fouille antérieur ou postérieur à la mine.

Examinons chacun des cas.

Antérieur à la galerie nous étions peut être en présence d’un affleurement de minerais et les gens ont commencé une exploitation par grattage puis en tranché pour suivre le filon dans le pré puis lorsqu’ils ont buté sur le surplomb ils ont foncé une galerie pour suivre le filon.

Postérieur à la galerie, nous serions en présence d’une fouille secondaire des déblais.

Personnellement je pencherais plutôt pour l’antériorité car devant la galerie et sur la gauche de celle-ci s’étend une vaste plateforme parfaitement plate, vestige d’un crassier impossible de le dire comme ça il faudrait faire des sondages dans le pré et les arbres qui poussent actuellement dessus pour le savoir.

De plus autre argument en faveur de l’antériorité la tranché s’étend jusqu’au pré en dessous de la plateforme, un passage ayant était remblayé par les agriculteurs certainement pour pouvoir passer avec des engins agricoles.

Nous revenons à le Pey en traversant le pâturage pour rejoindre le chemin qui vient du Lac Mort, mon collègue voulons me montrer une autre galerie certainement de plomb zinc aussi, mais la neige ne nous permettra pas de la retrouver car elle est signalé par un panonceau métallique indiquant le nom de la concession est la date de fermeture le tout posé sur un amoncellement de pierres.

Nous décidons donc à retourner à Laffrey.

Voir les commentaires

Le puits de l'eglise à ND de Vaulx

Publié le par REVEL Stephane

Nous voici aujourd’hui venu à Notre Dame de Vaulx pour voir le puits de l’église d’après notre carte IGN.

Nous passons devant l’église sur la route qui mène à Laffrey et cherchons d’abord en voiture une trace visible, apparemment nous nous rendons compte rapidement que nous sommes trop loin.

Nous revenons sur nos pas pour nous garé à coté de l’église.

De là nous partons à pied pour essayer de localiser l’emplacement du puit, nous savons que celui-ci a était comblé, mais apparemment il ne reste rien qui dépasse du sol.

En nous aidant de la carte IGN nous parcourons la route à pied quand nous voyons sur notre gauche une piste en terre qui monte au travers des pâturages

Nous empruntons donc ce chemin rendu extrêmement boueux par la récente pluie et la fonte des neiges.

Nous arrivons sur une petite plateforme sur laquelle subsiste des plaques de neige qui rendent la lecture du terrain impossible, nous pensons que nous sommes au bon emplacement il faudra attendre la fonte complète de neige pour voir s’il y a des traces visibles à même le sol des restes du puits.

A Notre Dame de Vaulx il y avait un vaste réseau de galeries et de puits d’aérage pour l’extraction du charbon.

Voir les commentaires

Les carrieres de Laffrey

Publié le par REVEL Stephane

Nous voici aujourd’hui venu à Laffrey pour visiter les carrières de pierre.

Apres nous être garé devant l’école nous prenons le sentier en direction de Le Pey d’abord par la route puis par la piste.

A la bifurcation nous prenons à gauche et montons rapidement au anciennes carrières.

D’après le poteau indicateur ces carrières remonte aux romains cela est bien possible car les traces d’exploitation sont visiblement très anciennes.

Nous pouvons voir des vestiges d’exploitation en palier, mais hélas nous ne pouvons pas observer de traces d’outils sur les parois le temps ayant fait son effet.

De même nous trouvons différents trous ou tranchées suivant leurs formes d’exploitation, là aussi difficile de dire qu’est ce qu’on a extrait, probablement pas de la pierre à bâtir, mais plutôt un minerai comme du plomb zinc ou du cinabre car la région en possède.

De la pierre issu de ces carrières est visible dans le village de Laffrey, notamment la montée d’escalier menant à la mairie, mais aussi d’autres marches devant des maisons ou sur les maisons elle-même aussi.

Ce calcaire à un grain fin témoin de la présence d’une ancienne mer, d’ailleurs en examinant des échantillons de roche nous tombons sur un fossile de coquillage, celui-ci n’est pas bien gros 2 à 3 mm mais bien visible, encore une preuve de la présence d’une mer.

Pour ce qui est de l’exploitation de ces carrières par les romains cela est fort possible car des témoignages de leurs activités minières ont étaient retrouvés notamment au Peraillier.

Voir les commentaires

Wagonnets à Ponsonnas

Publié le par REVEL Stephane

Petite visite à Ponsonnas au niveau du pont ou l’on pratique le saut à l’elastique

Apres nous être garé sur le parking désert en cette saison.

Nous commençons à explorer la zone quand notre regard est attiré par deux wagonnets à coté d’une maison abandonnée.

Apres nous être rapproché il s’agit bien de deux wagonnets posé sur leur rails en voie de 60, aujourd’hui ils servent de poubelle.

Nous faisons le tour des wagonnets hélas aucun marquage n’apparaît ou n’est visible dessus, par contre sur l’une des extrémités il y a un cercle avec 6 trous filetés peu être un vestige d’un écusson ou autres plaques vissées à cette endroit.

De même un numéro est grave sur les wagonnets.

Nous n’en saurons pas plus pour l’instant.

Peut être avons-nous là un lien direct avec les galeries que nous avons exploré un peu plus haut sur la route, certainement car il n’y avait aucun déblais

Il faudra que nous rendions à la mairie pour voir si nous pouvons avoir plus d’information, ou auprès de EDF pour le barrage..

Voir les commentaires

1 2 > >>