Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le gypse de Vizille

Publié le par REVEL Stephane

Nous avons profiter du beau temps de ce week end pour aller explorer la zone situé entre Vizille et la route de Laffrey,

En effet cette zone est connue pour son gypse mais aussi pour son albatre,

La montagne séparant Champ sur Drac de Vizille est essentiellement constitué de gypse, ainsi on l'exploitait de part et d'autre de celle-ci,

Du coté de Vizille le gisement s'étendait depuis le quartier des Matons que nous n'avons pas encore visiter jusqu'à St Pierre de Mesage au Grand David ou nous avons visiter une ancienne carrière souterraine de gypse,

Il nous faut maintenant tracer sur une carte les points que nous avons retrouvé afin de définir une zone d'exploitation,

Apres nous pourrons comparer nos données avec une carte géologique afin de voir si la superposition est correcte,

Voilà nous avons pas mal de pain sur la planche comme on dit nous vous tenons au courant de nos conclusions,

Voir les commentaires

methodologie gps et google earth

Publié le par REVEL Stephane

Voilà déjà un certain temps que nous faisons une campagne d'essais avec un GPS,

Après plusieurs essais sur le terrain avec relevés de tracés et de waypoints, nous ne sommes pas arriver d'emblée à une solution satisfaisante,

En effet au début nous faisions des relevés de waypoints puis nous les déchargions dans Google Earth, c'est bien mais le problème est apparu plus tard quand nous avions près d'une soixantaine de points,

Les points se nommant 045 046 ect,,, ne signifie pas grand chose, nous décidons donc de renommer les points mais il n'est pas facile de se souvenir de l'intégralité des points,

Cela nous amène donc à nous munir d'un petit carnet sur lequel on note les numéros de points mais aussi tout ce que nous remarquons autour de ce point, de cette maniera après la randonnée on peut commenter les points,

Autre avantage de cette méthode nous pouvons associer les photos numériques avec le point considéré ce qui est très intéressant, de plus Google Earth permet de publier ces points et de mettre en ligne les photos,

Nous reviendrons sur cette derniere possibilité que nous n'avons pas encore exploité,

Voir les commentaires

La carriere de la Condamine

Publié le par REVEL Stephane

Nous voici parti aujourd'hui afin de visiter la carrière de la Condamine, cela faisait dejà pas de temps que nous voulions visiter ce site qui nous intriguait,

En effet celle-ci se trouve dans la combe du Majeuil et ce qui attirait notre attention à chacun de nos passages c'est la présence d'un immense razzier se développant en direction de Comberolle,

Ces derniers temps le razzier fut recouvert par des déchets inertes pas d'affolement dans le terme de déchets en effet il ne s'agit que de gravats qui ont étaient broyés puis étalés sur le razzier,

Il faut savoir qu'en remontant le long du ruisseau on tombe sur un deuxième razzier lui aussi tres imposant celui des mines du Majeuil,

Une chose est sure aujourd'hui on ne pourra plus sonder le razzier au bord de la route afin de savoir ce qu'il contient, un indice peut être fourni au plus pres de la route en effet à cet endroit le razzier n'a pas était recouvert,

A cet endroit on découvre du stériles de mines composé de schistes mais là aussi il est difficile d'en faire une interprétation en effet les stériles ayant servi à refaire les chemins pour le moment nous n'en saurons pas plus,

Mais revenons à la carrière, nous pénétrons à l'intérieur par un large chemin qui se divise rapidement en deux un premier allant au pied de l'exploitation et le deuxième montant au front de taille en suivant la pente du terrain,

Au niveau du front de taille nous faisons des découvertes intéressantes, la premiere chose que nous remarquons et la présence de galets vestiges du lac glaciaire du quaternaire qui recouvrait alors la zone,

Mais la roche sous-jacente affleure au niveau des décapages fait par les engins afin d'exploiter la carrière, cette roche s'apparente à un calcaire à grains très fins avec des filons minéralisés avec du quartz,

On notera la présence de micaschistes, d'ocre rouge mais aussi de cargneule l'ensemble présentant un profil assez bouleversé mais cela est normal en effet nous avons fouillé dans les gravats du front de taille,

Celui-ci étant presque entièrement recouvert par des venues de terres seules quelques zones du banc rocheux affleurant encore aujourd'hui,

On notera tout l'intérêt des carrières celles-ci présentant d'intéressantes coupes géologiques quand l'arrêt d'exploitation n'est pas trop ancien, car sinon le temps faisant son oeuvre l'ensemble s'oxyde et se remanie au gré des glissements de terrain,

Voir les commentaires

disparition du site de la condamine

Publié le par REVEL Stephane

Nous allons vous communiquer une petite breve que nous avons vu ce week end de retour de ballade,

En effet en redescendant du plateau matheysin par St Georges de Commiers nous avons pris la route qui mène aux anciennes installations de traitement du charbon au niveau de les Condamines,

Quel ne fut pas notre surprise en découvrant les aménagements en cours afin de construire un lotissement à cet endroit,

En effet voilà un endroit ou le charbon était autrefois entreposé qui est en train de disparaître,

Encore quelque années est le passé industriel lié au charbon aura bientôt totalement disparu,

Voilà avis amateur avant que les promoteurs n'est entièrement effacé toute trace sur le site,

Voir les commentaires

Les chauffeurs de la Drome

Publié le par REVEL Stephane

Nous allons vous parler aujourd'hui d'un livre sur les chauffeurs de la Drome, celui-ci retrace de manière inédite l'affaire complète de ces bandits qu'on appelaient chauffeurs car il brûlaient les pieds de leur victimes pour leur faire avouer la cache de leurs économies,

Tout au long du récit vous vivrait la traque le procès et finalement l'exécution de trois d'entre eux à Valence devant la prison, le quatrième bandit sera capturé plus tard il finira au bagne à Cayenne,

Cette affaire qui s'est déroulée de 1906 à 1910 à défrayé la chronique tant régionale que nationale, mobilisant les forces de polices mais aussi les brigades mobiles qui allaient devenir célèbre sous le nom de Brigades du Tigre,

Nous ne pouvons que vous recommander cette ouvrage à la fois historique et palpitant, qui soulèvent des questions notamment sur certains faits,

L'affaire des chauffeurs de la Drôme il livre de Jacques Benevise et Emmnuel Dossat aux éditions E&R Valence

Voir les commentaires

les mines du lac charlet

Publié le par REVEL Stephane

Nous vous avions dit précédemment que nous avions trouvé une foule d'informations dans le site du BRGM, aujourd'hui nous allons vous parler des mines du Lac Charlet,

En effet nous avions déjà visite ce site lors d'une précédente randonnée mais nous n'avions pas chercher au bon endroit,

En effet en retraitant les données numérisées du fond BRGM nous avons trouvé non pas un mais trois points à visiter,

En effet il y avait deux galeries d'exploitation très courtes de moins de 10 mètres chacones avec présence de haldes devant, notamment devant la galerie inférieure, la galerie supérieure se trovant au bord de l'ancien sentier il y a des chances qu'on ne puisse pas la retrouver,

Il faut savoir que le site a était remanié pour faire une piste de ski même si la piste actuelle se trouve au dessus de la sortie de la galerie, il se peut hélas qu'on est poussé les déblais au dessus effaçant par la même toute traces de la mine,

De plus dans le plan de 1982 on ne signale pas de présence de haldes devant cette galerie,

On aura peut être plus de chance avec la galerie inférieure ou la présence de haldes sont signalés ce qui est toujours intéressant,

D'après les données du BRGM les galeries suivaient un filon de quartz et de baryte, il faudra voir ce que l'on retrouve dans les haldes, de même on signale la présence de chalcopyrite et pyrite,

Toujours d'après les informations du BRGM il y a un tout petit filon de baryte à l'extrémité du lac hélas là aussi des travaux d'aménagement ont eu lieu anéantissant très certainement les traces, mais on ne sait jamais,

Toujours D'après les informations il y des grattages dans les gabbros au dessus de la cabanne de berger là aussi il faudra effectuer un reperage pour voir si on peut distinguer des traces siginificatives,

Voilà nous vous tiendrons au courant de nos recherches concernant ces anciens travaux,

Voir les commentaires

Les archives du BRGM en ligne

Publié le par REVEL Stephane

Un petit mot pour vous signaler un fait extrêmement intéressante le Brgm vient de mettre en ligne ces documents scannés en ligne sur son site,

On peut donc accéder au fond d'archives directement depuis son PC ce qui est plus qu'interressant pour nos recherches,

Les textes et croquis sont très précis mais ils sont a considérer comme des données brutes à traiter et à vérifier sur le terrain,

En effet ces données date des années 1960 mais nous constatons pour les anciennes galeries de mine que nous avons retrouvé en recoupant avec les informations disponibles en ligne nous pouvions faire d'intéressant recoupement,

Nous vous tiendrons au courant au fur et à mesure de l'évolution de nos découvertes mais aussi sur les recoupages que nous pourrons faire sur les visites précédemment réalisées,

Voir les commentaires

la pyrite

Publié le par REVEL Stephane

Aujourd'hui nous allons vous parler de la pyrite, minerai de fer.
La pyrite est un sulfure de fer il est un des minéraux les plus abondants du globe.
Son éclat métallique de couleur jaune froid ressemblant à celui du laiton la fait fortement ressembler avec l'or lui donna son nom "l'or des fous", de même les anciens la remarquèrent pour sa capacité à produire des étincelles quand on la choque.
La pyrite est un sulfure de fer de formule FeS2 que l'on trouve cristallisé sous forme cubique, on peut voir des cristaux de taille impressionnante.
Dans la préhistoire la pyrite fut utilisé comme un briquet associé avec du silex celui-ci produisant une étincelle à chaque percussion .
Cette caractéristique de la pyrite rend l'exploitation des mines de charbon dangereuse en effet lors des travaux d'extraction de celui-ci avec des outils métalliques elles provoquent des étincelles pouvant donner un coup de grisou, mais elle est aussi responsable d'incendie dans les galeries par combustion spontanée au contact de l'oxygène de l'air obligeant ainsi la fermeture définitive du chantier d'exploitation par murage de celui-ci
La pyrite fut exploité comme source de soufre et de fer, mais cette industrie était extrêmement polluante tend à être aujourd'hui remplacé, en effet elle rend les aciers cassant du fait de la présence de soufre, par contre avec les procèdes de biolixiviation on en extrait du chrome.
De même sa présence dans les granulats servant à la fabrication du béton est un agent nuisible affaiblissant les fondations des bâtiments.

Voir les commentaires

la goethite

Publié le par REVEL Stephane

Aujourd'hui nous allons vous parler de la goethite, minerai de fer,
La goethite est un hydroxyde de fer se présentant lorsqu'il est cristallisé sous forme d'aiguilles, peut inintéressante pour les collectionneurs elle est  exploité comme minerai de fer, mais aussi comme pigment.
La goethite se trouve dans les sols riche en fer, par altération d'autres minéraux telles que la sidérite, mais elle peut se former par action hydrothermal.
On la trouve aussi sous forme massif dans ce cas elle se présente sous forme de coussinets de couleur noire on la repère facilement à son poids.
La goethite connu depuis la préhistoire ou elle servait de pigment naturel pour les peintures notamment à la grotte de Lascaux.
La goethite se transforme en hématite par chauffage d'ailleurs elle est exploité de cette manière.

Voir les commentaires

Un autre site sur Google Earth

Publié le par REVEL Stephane

En continuant nos explorations sur le web pour Google Earth nous avons mis la main sur un autre site de SVT fort intéressant car il est centré sur la géologie,

Voici le lien http://wwwpsvt.free.fr/svt/geol/google_earth/google_earth.htm

Là aussi nous ne pouvons que vous inviter à le visiter

Voir les commentaires

1 2 > >>