Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carmaux. Découvrir l'histoire du Carmausin de l'après-guerre

Publié le par REVEL Stephane

Après la trilogie de « La maison du mineur paysan (1900-1945) », Gérard Gorgues nous invite à poursuivre le voyage dans l'histoire du Carmausin, avec « La récolte après l'orage (1946-1958) », tome IV d'une œuvre historique mais aussi romanesque, riche d'anecdotes, d'histoires de la « vraie vie », de portraits de femmes et d'hommes, acteurs et témoins d'un passé révolu ou si proche, certains encore bien présents.

Et lorsque Gérard Gorgues parle de son dernier livre, dans sa maison natale : «l'épicentre de l'ouvrage », son auditeur béat boit chaque parole, chaque mot avec délectation, et l'envie de se plonger dans la lecture gagne peu à peu, l'envie de partir à la découverte d'une époque qui aura marqué l'histoire du territoire, celle de la reconstruction, du début des 30 glorieuses, de la modernisation de la mine, des Polonais, accueillis dans la cité ouvrière des Homps « Qui dans les années 30 était devenue un véritable ghetto étroitement surveillé par des gardes appointés par la société des mines d'Albi ».

Hommage aux Polonais, hommage aussi au rugby, et le bouclier de Brennus brandi le 20 mai 1951 par Nénou Pagès, Louis Aué, Jean Régis et leurs copains de l'USC, tombeurs de Tarbes 14-12 devant 42000 spectateurs.

Plus de 30 pages consacrées à l'ovalie, aux empoignades fratricides et parfois violentes entre le football club Carmausin, patronné par la mairie socialiste, et l'Olympique de Carmaux, dirigé par la société des mines.

Lire Gérard Gorgues est jubilatoire, on boit l'histoire comme du petit lait.

Et lorsque le 8 juin 1952 on monte dans la 2CV de Marcel, ou dans la Dina Panhard d'André, c'est pour se rendre à la foire expo, organisée par l'UCIAC (présidée par André Gayrard), inaugurée par Vincent Auriol, qui remettra le même jour la Croix de Guerre à la ville de Carmaux, 1re ville du Tarn libérée de l'occupant nazi en août 44.

Et puis il y a l'enseignement « L'école de Blaye Village, mon école », la politique, les syndicats, le grève de 1948, la mine bien sûr, bref la Vie, si bien contée et racontée, si bien écrite.

Gérard Gorgues sera présent au forum des associations, samedi 5 et dimanche 6 novembre, salle Mitterrand.

Une belle rencontre autour d'un très bon livre.

Commenter cet article