Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carmaux. "Si la Découverte m'était contée"

Publié le par REVEL Stephane

Initié par le SMAD (syndicat mixte pour l'aménagement de la Découverte), « Si la Découverte m'était contée » est un voyage en 4 étapes, une visite de deux heures « trop vite passées », aux dires des visiteurs unanimes dans leurs éloges, qui ressortent de cette balade la tête remplie d'une histoire qui commence au fond de la mine, avec son charbon et le mineur, proclamé après la guerre « Premier ouvrier de France », et se termine au soleil, avec le projet de parc photovoltaïque.

Pour accueillir et captiver les visiteurs, Florian Alujas, président des Gueules Noires d'Inde (LGNI), n'a pas son pareil pour raconter la mine. Il faut dire que l'homme aux bacchantes de gaulois sait de quoi il parle, lui qui en 1987, exporta en Inde, avec 32 de ses camarades mineurs, la méthode des chambres soutirées, mise au point à Cagnac les Mines.

Aujourd'hui, ce passionné consacre son temps et son énergie à la sauvegarde du patrimoine minier.

« Je commence la visite à la maison de la musique. Je présente le site de la Découverte, le bassin Albi-Carmaux, avec comme supports un film (La mine à ciel ouvert de Carmaux), un kakémono des puits anciens et récents, ainsi que quelques objets, témoins de l'histoire, lampe rave, lampe carbure, fossiles, casques. »

Anecdotes à gogo

Après cette première étape pédagogique, direction le parc des Titans où trônent, gigantesques et fiers, les engins qui ont creusé la Découverte, de 1985 à 1997, Excavateur à roue pelle, sauterelle, bulldozer mammouthesque, ou encore l'unique Bucyrus, la plus grosse pelle bulle d'Europe ou l'Haulpack, avec ses roues de trois mètres et sa benne de 54 m3. L'histoire, la mémoire, des anecdotes à gogo, la visite se poursuit, passionnante, : « On parle de tout », ajoute la Gueule Noire d'Inde Alujas : « La zone humide, la réhabilitation du jardin des carbonifères », avant d'aborder la culture, avec l'espace grand festival, la maison de la musique, et la reconversion de la Découverte, avec le pôle multi-loisirs, géré par Vert Marine, dirigé par Luc et Anne Thiébault.

Et enfin l'avenir, qui sera solaire, avec le projet de ferme photovoltaïque de 87 ha, réparti sur 4 zones, mise en service prévue en 2014.

De la mine au soleil, de l'énergie fossile à l'énergie solaire, la visite de La Découverte s'impose, une balade pédagogique, ludique et conviviale pour connaître l'histoire, le présent et l'avenir d'un territoire.

Jusqu'au 25 août, Renseignement et réservation : 05.63.80.29.00. www.smad-capdecouverte.com

Commenter cet article