Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernière remonte dans les mines de Sarre

Publié le par REVEL Stephane

Samedi la mine de charbon d’Ensdorf ferme. C’est la fin de l’exploitation minière qui pendant 250 ans a contribué à l’essor de la Sarre.

Huit ans après la fermeture de la Houve, à Creutzwald, dernier puits d’extraction de charbon en France, la Sarre dit adieu à l’exploitation de ce minerai. Samedi, la mine d’Ensdorf (cinq puits) cessera son activité. La fin de l’exploitation charbonnière dans ce land était prévue pour 2018, sur décision politique, l’État allemand n’accordant plus son soutien financier. Mais le tremblement de terre du 23 février 2008 sur le secteur de Saarwellingen, lié à l’activité minière, a occasionné des dégâts considérables et de grosses frayeurs. Pendant des mois, il y a eu des actions de protestations anticipant la fermeture au 30 juin prochain.

La RAG Deutsche Steinkohle (société d’exploitation minière allemande) comptant en 2008, encore 5 000 salariés, dont 3 000 mineurs, a pris des mesures : mutations sur d’autres sites, départs en préretraite. Actuellement, 1 300 salariés, dont environ 900 mineurs, parmi eux une cinquantaine de Français, sont concernés par cette fermeture.

Ces derniers ont déjà été ou seront mutés à Ibbenbüren (Rhénanie du Nord/Wesphalie ou dans la Ruhr) avec des mesures d’accompagnement social. 150 mineurs procèderont jusqu‘en décembre au démontage des machines du fond qui seront réutilisées sur d’autres sites, à la mise en sécurité et la dépollution des galeries. En mai 2013, les puits seront bouchés avec du béton.

Jusqu’en février 2008, 4 Mt de minerai ont été extraits chaque année en Sarre. Mais depuis cette date, la production annuelle est descendue jusqu’à 1,4 Mt. En 2012, 400 000 t auront été produites.

Les activités (administration, immobilier, prestations de services) resteront centralisées au siège de la RAG, à Ensdorf.

E. K.

 

jeudi 28 juin 2012 Le Republicaine Lorrain

Commenter cet article