Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eglise du Chatelet (Budelière): la révélation d'un trésor patrimonial

Publié le par REVEL Stephane

Le village du Châtelet ne se résume pas à ses anciennes mines d'or. Une église aujourd'hui très fragilisée y abrite des peintures murales des XIIIe et XIVe siècles en attente de restauration. Un trésor patrimonial exceptionnel qui, pour être sauvé et valorisé, nécessite plusieurs années de travaux et près d'un million d'euros d'investissement.


Robert Guinot robert.guinot@centrefrance.com

Le village du Châtelet domine le site des anciennes mines d'or dont la réhabilitation se termine. Les résidus miniers, sur deux hectares, sont recouverts par une membrane étanche dissimulée par une couche de terre végétale.

 

Quelques centaines de chênes, d'aulnes et de bouleaux, lorsqu'ils auront pris de l'ampleur, contribueront à faire oublier l'exploitation d'une colline qui a livré 11 tonnes d'or entre 1905 et 1955 tout en polluant les lieux. Seul le bâtiment administratif a été conservé pour devenir, peut-être, un musée de la mine, rappelant la cité ouvrière, les usines et les mines. Le site minier est débarrassé de son arsenic mais entend bien préserver sa mémoire. Au dessus, dans le même temps, une église bâtie à la fin du XIIe siècle s'apprête à sortir d'un long oubli en révélant des fresques exceptionnelles, peintes aux XIIIe et XIVe siècles. Le regard peine encore à les découvrir sous des couches de badigeon.

L'église couverte en tôles métalliques dresse son clocher pignon, dont les deux arcades sont privées de cloches, et sa silhouette fragile au milieu d'une végétation envahissante. Les tirants d'acier tentent de maintenir la maçonnerie, le lierre grimpe sur les murs dont les ouvertures ont perdu depuis longtemps les vitraux.

 

La Montagne dimanche 5 juin 2011

Commenter cet article