Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils veulent rouvrir une mine au nord de Nantes

Publié le par REVEL Stephane

Et si on rouvrait une mine en Loire-Atlantique? La question, a priori incongrue, se pose à Abbaretz, commune située à une quarantaine de kilomètres au nord de Nantes ayant abrité une mine d'étain jusqu'en 1957, et dans quinze autres communes environnantes.

Des permis exclusifs de recherche de gisements ont été déposés par la société "Variscan Mines", basée à Orléans. Les dirigeants de cette entreprise, ingénieurs géologues renommés, ont eu le nez creux. Anticipant la réforme du code minier et bénéficiant de capitaux australiens et singapouriens, ils ont décidé de se mettre en quête de gisements en France.

Dans le secteur d'Abbaretz, ils espèrent renouer avec le filon passé mais aussi exploiter des métaux rares prisés par l’industrie électronique. « La connaissance du sous-sol et les techniques d’extraction ont considérablement progressé au cours des dernières années, rendant potentiellement rentables de nombreux gisements », énonce Michel Bonnemaison, l’un des fondateurs de « Variscan Mines ».

Les prospecteurs ne rêvent ni d’or ni d’argent mais la chance souriant aux audacieux, ils n’ont pas manqué d’inscrire ces précieux métaux à leur possible tableau de chasse. Sollicités sur ce permis de recherche, les élus de Vay, Nozay, et La Meilleraye ont déjà délivré leur feu vert. In fine, c’est le préfet qui validera, ou non, le dossier.

Des études devraient être réalisées durant cinq ans, avec l'aval du ministère du Redressement productif, pour vérifier la rentabilité potentielle du projet. Auquel cas, une autorisation d'exploitation, sujette à déclaration d'utilité publique, sera demandée.

 

mardi 18 décembre 2012 Presse Ocean

Commenter cet article