Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Maison des métiers anciens ravive des souvenirs d'autrefois

Publié le par REVEL Stephane

Inaugurée en juillet dernier, la Maison des métiers anciens dans la vallée Ricard, aborde sa première véritable saison touristique.

La voilà donc désormais sur le même pied d'égalité que sa voisine, la Maison du mineur, mais aussi le château de Portes, la Forêt fossile à Champclauson, le Train de l'Andorge à Sainte-Cécile… soit les attraits principaux du Pays grandcombien. Pas mal en somme pour ce périmètre qui en compte encore beaucoup d'autres et mérite d'être découvert.

Il a fallu cependant pas moins de trois années à André Albérola pour mener à bien le projet, qu'il avait à cœur depuis longtemps sur les rails.

Trois longues années pour, tout d'abord, transformer l'ancien atelier électrique des Houillères en immense hall d'exposition et le rendre accueillant avec tout ce que cela suppose en masse de travail.

Et puis, agencer quelque 25 tonnes d'outils et d'objets divers, amassés depuis des années par l'ancien artisan zingueur et professeur à ses heures à l'Afpa (association française pour la formation professionnelle des adultes), unanimement connu et apprécié sur la ville et le canton.

André a souhaité répartir tout ce trésor de guerre en treize métiers d'autrefois en créant ainsi autant de boxes.

Là encore un véritable travail de titan auquel il a consacré plus d'une année. Mais le chantier avançait comme il le disait et, au fil des mois, le projet prenait forme sans que le maître des lieux ne donne le moindre signe de défaillance.

Au contraire, André se fixait des objectifs. "À la fin, les boxes du bourrelier, de la zinguerie, de la maison familiale, de la buanderie, seront pratiquement terminés. Il faudra attaquer aussi la salle de projection, le hall d'accueil, les sanitaires en extérieur."

Pendant le printemps 2010, les employés municipaux ont remplacé de nombreuses vitres du bâtiment, brisées par amusement par des vandales.

Et puis ce fut le bout du tunnel. La date de l'inauguration était fixée. C'était un autre souci majeur pour André qui a mis alors les bouchées doubles afin que tout soit 'ok' pour le jour J.

Et voilà que la Maison des métiers anciens naissait, offrant aux visiteurs une vision intacte de la vie artisanale au début du siècle dernier. Comme cela semble déjà loin ! Venez donc découvrir les métiers anciens disparus de la vie quotidienne. Car cela vaut la peine de faire le détour par la vallée Ricard.

Commenter cet article