Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mine de charbon de Valbonnais

Publié le par REVEL Stephane

Nous voici reparti ce jour en direction de Valbonais afin de chercher non pas la carrière de gypse rouge mais pour chercher la mine d'anthracite présente au dessus de la carrière de gypse.
En effet nous avons trouvé cette information sur le site infoterre du BRGM sou la référence 08216X4002/GT ou il est fait mention d'un tracage à l'altitude 1100m.
Comme la dernière fois nous nous garons au lieu dit Rousillon de là nous prenons le sentier qui part du même endroit pour aller en direction des Sauvons.
Par contre nous continuons en direction de l'Espinasse Grange une fois arrivé à la grange nous bifurquons pour prendre le chemin en direction du GR50.
En parcourant le sentier en direction du GR50 nous remarquons un départ de sentier avec vieux tracteur chenillé de marque International qui était équipée en forestier.
Celui ci se trouvant sur un petit sentier qui partait à droite nous l'avons parcouru celui-ci finissant au bout de quelques dizaines de mètres.
Là en regardant par terre nous avons vu vu charbon de l'anthracite pour être plus exact, celle-ci a une particularité elle est soyeuse au toucher à l’identique du charbon de Villard d'Entraigues en effet celui de La Mure n'a pas cette aspect soyeux au toucher il se rapproche plus d'un verre comme l'obsidienne.
Donc nous étions bien sur un vestige de razzier hélas le temps qui n’était pas de la partie il tonnait depuis un bon moment déjà décida à ce moment de déverser sa colère sur nous.
Une pluie importante ce mis alors à tomber rendant la prise de clichés impossible la seule qu'on a pu faire c'est le relevé GPS de l'endroit.
Après une courte recherche dans la zone la pluie rendant le terrain extrêmement glissant nous avons pu apercevoir pas moins de 5 probable galeries de mines juste au dessus du razzier.
Mais tout cela demande encore à être confirmé la aussi nous prévoyons une sortie hivernal dans la zone afin de cartographier exactement le nombre probable de galerie et faire des prélèvements d'échantillons.
Voilà il est probable que le charbon fut exploité localement pour le chauffage et la cuisson du gypse par contre je ne pense pas qu'il est alimentée les fours du Pont des Fayettes du fait de la presence des galeries de Villard d'Entraigues à proximité.
Il faudra que nous revenions l'hiver pour faire le tour des différents vestiges.
En attendant nous redescendons en direction du village pour rejoindre notre véhicule.

Commenter cet article