Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Montoulieu. La porcelaine de Seignaux

Publié le par REVEL Stephane

 

L'histoire de leur village, certains la cherchent dans les livres, d'autres sur le terrain. Trois amis du hameau de Seignaux ont décidé d'aller à la mine rechercher l'histoire des anciens. Guy Freixes, Bernard Sanchez et Gérard Cathala connaissaient l'existence de la mine de kaolin située au-dessus du chemin perpendiculaire au chemin du Sarat. Bernard et sa sœur Marie-Carmen (l'épouse de Gérard) se souviennent de ces godets de kaolin suspendus à un câble de 2 km qui descendaient de la colline, passaient le pylône du roc du Pujol, plongeaient vers le pylône d'Amplaing, traversaient l'Ariège, après un dénivelé de 350 m, pour se vider sur l'autre rive, à Mercus, avant d'être chargés dans des wagons. Mais pour extraire le kaolin, les mineurs utilisaient des chariots sur rails qu'ils poussaient jusqu'à la plate-forme de la trémie, où étaient remplis les godets. Un chariot abandonné au fond de la vieille mine intriguait nos trois compères et malgré la difficulté, ils l'ont extrait du site et descendu. Puis vint la phase de remise en état : récupération de rails, d'un châssis avec roues qu'il fallut découper, adapter et souder. Afin qu'il soit visible, rien n'arrêtant ces trois amis, le chariot fut monté sur le roc de Pujol, à l'emplacement de l'ancien pylône, au-dessus du belvédère.

La curiosité aidant, quelques recherches dans les annales de chimie et de physique de MM. Gai-Lussac et Arago (tome 62, édition de 1836), nous éclairent sur cette mine. Extrait : « L'Ariège est très riche en kaolin, on en exploite en plusieurs lieux pour l'usage de la manufacture de porcelaine de Valentine, près Saint-Gaudens. La carrière qui se trouve dans la commune de Seignaux, à peu de distance de Tarascon, paraît être celle qui fournit le kaolin de la meilleure qualité. M. l'ingénieur François a eu la complaisance d'en recueillir… Ce kaolin est en masses friables, tachant les doigts, d'un blanc parfait ». Un panneau explicatif sur place est prévu prochainement.

 

ublié le 14/05/2012 08:29 | La Dépêche du Midi

Commenter cet article