Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un glorieux passé minier a Montceau les Mines

Publié le par REVEL Stephane

Les jeunes du lycée Henri-Parriat connaissaient ou s’intéressaient-il à l’histoire de leur ville ? Majoritairement, les retours sont négatifs, mais la plupart d’entre eux ont malgré tout une vague notion de son passé minier. Montceau-les-Mines a pourtant autrefois suscité l’espoir.

À la fin du XVIII e siècle. Montceau n’était alors qu’un hameau, constitué de quelques fermes et d’une auberge, que l’on nommait le Montceau.

Alors comment ce lieu a pu devenir la ville qu’elle est aujourd’hui ?

L’enthousiasme de la famille Chagot y a été pour beaucoup. En effet, cette famille parisienne, à la découverte des mines du bassin en 1814 , a décidé de s’approprier Le Montceau, ainsi que Blanzy et Le Creusot (qui sera vendu en 1826).

Mais il faudra attendre la construction du Canal du Centre entre 1783 et 1791 et l’installation de la Compagnie des mines en 1833 pour que Montceau-les-Mines prenne véritablement forme.

Sans l’exploitation du charbon, la ville ne serait certainement pas ici aujourd’hui, et c’est ainsi que l’appellation « les-mines » vint s’ajouter au nom d’origine.

Jusqu’à 29 000 habitants

Malgré les mauvaises conditions de travail dans lesquelles vivaient les mineurs, les populations locales ne suffisaient pas pour faire tourner la grande industrie du charbon. L’appel à la main-d’œuvre étrangère fut alors lancé et des populations souvent pauvres virent en Montceau-les-Mines une ville prometteuse, symbole d’espoir. Ainsi en 1901, cette dernière comptait près de 29 000 habitants (contre environ 20 000 en 2009).

Les mineurs étaient mieux payés que d’autres ouvriers de l’époque, mais ils avaient surtout le droit à une protection sociale qui n’existait pas dans d’autres professions.

Cependant, comme l’a dit Robert Parise, ancien mineur, « lorsque les mines ont fermé, Montceau-les-Mines s’est endormie… »

Aujourd’hui, le passé minier est encore ancré dans l’histoire et dans la vie de Montceau-les-Mines. On peut le voir plus particulièrement avec les maisons que la Mine utilisait pour loger ses ouvriers et qui sont encore très présentes. Sans oublier le Canal du Centre qui reste l’un des principaux symboles de ce passé glorieux et dynamique.

 

le 07/06/2012 à 05:00 par Angélique Lebeau et Luc Toussaint

Commenter cet article