Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bernadette Schrener, témoin privilégié de vie quotidienne à la mine

Publié le par REVEL Stephane

Pendant plus de quarante ans, Bernadette Schrener a suivi de près tout ce qui a rythmé la vie quotidienne des mineurs de Moselle-Est : elle était la secrétaire du directeur de la mine, à Rosselle et Merlebach.

On entend souvent les mineurs : ceux du fond, qui se racontent... On entend plus rarement les femmes, qui étaient pourtant des milliers à travailler ici.

Bernadette Schrener a débuté comme dactylo à la sortie de l'école en 1948. D'abord à Rosselle, puis à Merlebach : elle est l'assistante du directeur de la mine. Douze années durant, elle va vivre au plus près de tout ce qui agite le monde des mineurs et la direction générale.

A commencer par les catastrophes qui ont émaillé l'histoire de la mine.
Willemin, St Fontaine, la ruputure du barrage de Disen, mais aussi la catastrophe du puit Wouters, à Merlebach...

Il y a eu aussi les grandes grèves : c'était souvent assez musclé... En 1974, elle est même séquestrée dans les bureaux avec les directeurs de l'époque.

C'est surtout à l'annonce de la fermeture des mines dans les années 1980 que les conflits se sont multipliés. Mais malgré tout, Bernadette garde de toute cette période un bon souvenir : le monde des mineurs, c'était aussi des événements qu'on partageait tous ensemble.

L'histoire de Bernadette, et plus globalement celle des femmes qui travaillaient à la mine, est à découvrir dans l'exposition "Femmes de mineurs à la mine dans le bassin houiller", au musée de la mine Les mineurs Wendel à Petite-Rosselle, jusqu'au 31 août 2013.

France Bleu

Commenter cet article