Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #la topographie tag

Géolocalisation de photos

Publié le par REVEL Stephane

Nous venons d'avoir de la part d'un collègue une information intéressante concernant la géolocalisation des photos.

En effet la solution consiste à caler la date et l'heure de l'appareil photo par apport au GPS, de cette manière les photos prises pendant la ballade seront automatiquement localisés.

Il suffit après de comparer la date et l'heure de la photo avec la position GPS

Voilà les idées les plus simples sont les plus efficaces.

Voir les commentaires

Preparation icones pour Google Earth

Publié le par REVEL Stephane

Nous sommes en train de preparer les icones pour Google Earth nous avons fini de définir une symbolique en effet nous n'avons pas trouvé une symbolique convenant à nos recherches.

En effet par exemple sur une mine nous souhaitions savoir si elle était ouverte fermé éboulé présentait une résurgence ect...

Sachant que l'on veut faire de même pour les carrières mais repérer aussi les gites minéraux, les trachées, les fontis, les razziers ect..

Nous sommes donc en train de finaliser les icônes mais aussi un début de base de données afin d'attribuer à chaque point un numéro.

Cette base sera disponible en ligne avec chaque point.

Voir les commentaires

Symboles pour Google Earth

Publié le par REVEL Stephane

Nous avons eu une information concernant les représentations des carrières des mines en fonction du type de minerai extrait.

La définition des symboles a était publié dans une vieux numéros de Minéraux et Fossiles, nous attendons donc ce numéro pour commencer à créer nos symboles et les placer sur notre fond de cartes.

Celà nous permettra de faire à terme des tris suivants les critères que nous définirons.

Voilà nous espérons pouvoir mettre bientôt en ligne les informations que nous avons trouvé.

Voir les commentaires

Utilisation du GPS pour retrouver un point

Publié le par REVEL Stephane

Aujourd'hui nous préparons une sortie pour rechercher des entrées de galeries que nous connaissons.

Pourquoi nous direz vous voulons nous rechercher des entrées déjà connues.

Et bien c'est tout simple il s'agit simplement d'apprendre à utiliser un GPS afin de trouver des entrées dont nous connaissons les coordonnées.

En effet etant donné que nous savons ou se trouve le point  que nous cherchons nous voulons voir comment nous pouvons le retrouver uniquement avec les données fournies par le GPS tout ca dans le but demain de pouvoir trouver des points que nous ne connaissons pas.

Il faut d'abord s'entraîner à interpreter les données fournies par rapport au terrain nous voulons partir avec un extrait de carte sur lequel nous avons pointé nos points et le GPS pour nous guider sachant que nous n'avons pas rentrer de chemin volontairement.

voilà nous vous tiendrons au courant de nos expériences en la matière.

Voir les commentaires

utilisation du GPS en prospection archeologique

Publié le par REVEL Stephane

L'utilisation du GPS de randonnée dans la prospection archéologique au sol en rapport avec un SIG permet d'élaborer de manière plus simple une cartographie fine des sites d'extraction et de traitement,

La réalisation se fait en deux étapes l'une sur le terrain l'autre de saisie et de traitement informatiques des données collectées,

Sur le site prospectée on effectue un pointage systématique de tous les artefacts sur une fiche de terrain élaborée pour l’occasion,

Le GPS enregistrant le waypoint concerné avec un numéro fourni par le GPS il suffit alors de rentrer ce numéro sur la fiche,

Afin de recaler correctement les points sur le fond de carte il est nécessaire de stocker le chemin ou track parcouru afin de le superposer sur le fond après la prospection,

Une fois les données recensées dans les fiches est les waypoints enregistrés dans le GPS il faut transférer le tout sur un ordinateur,

Les données du GPS pouvant être récupérée sous différents formats, sous forme numerique pour utilisation dans un tableur une base de données ou sous forme graphique,

Dans le tableur ou la base de données on devra rentrée les données saisies sur les fiches de terrain,

Le traitement de ces données sous formes de graphiques (en bulle en nuages de points) permet d'illustrer les concentrations de vestiges et les zones diffuses le tout pouvant êtres recoupés avec des cartes géologiques,

Une analyse thématiques des données permet d'effectuer toutes une série d’études sous la forme de représentations variées (ponctuelle, nuance, concentration..) de manière à mettre en évidence de possibles concentrations d’artéfacts et, finalement, à délimiter un site à fouiller de manière plus précise,

L'investissement sur le terrain grâce au GPS devient moins coûteux en temps qu'auparant avec les méthodes classiques de relevées topographiques, ce qui laisse du temps pour couvrir une plus grande zone géographique,

Bien entendu le GPS a ses propres limites dont il faut bien tenir compte notamment la précision qui se dégrade sous couvert végétale, la limite imposé par la mémoire interne de l'appareil nombre de tracés et de waypoint,

Voir les commentaires

un logiciel de gestion de wyapoint compatible avec Google Earth

Publié le par REVEL Stephane

Ca y est nous avons trouver la perle que nous cherchions pour exploiter nos données GPS,

Il s'agit du logiciel GPS Trackmaker en effet nous avons effectuer notre transfert puis nous avons importer notre trace et nos points remarquables dans un format compatible avec Google Earth,

Et là miracle nous pouvons voir notre chemin en 3D avec les points remarquables le seul regret est le manque de précision des photos contrairement à Geoportail mais gageons que cela changera soit d'un coté soit de l'autre,

En effet aujourd'hui Geoportail ne permet pas de faire des importations de données là aussi l'avenir nous dira si des évolutions feront jour,

Voilà nous retournons à nos expérimentations,

Voir les commentaires

un logiciel de base de données de cavités

Publié le par REVEL Stephane

Nous sommes toujours dans nos problèmes de transfert de Waypoint bien que nous ayons ressi à faire nos sauvegardes sur une machine récente équipées en Windows XP,

Nous avons repris nos recherches sur Google et là nous sommes tombés sur un site intéressant il concerne la gestion des cavités en speléo il s'agit du programme Speleobase,

Ce logiciel possède une limitation bloquante pour nous il ne fonctionne que sous système Windows donc pas de portage en direction de Linux,

Mais il reste toutefois extrêmement intéressant pour nous car nous avons développé une base de données sous OpenOffice,

Nous avons donc telecharger la doc afin de voir ce qui nous intéresse afin d'améliorer notre propre base,

Voilà nous sommes en plein travail de recherches et d'évolutions sur nos propres bases de cavités et anciennes mines,

Voir les commentaires

logiciel de traitement des données d'un GPS

Publié le par REVEL Stephane

Un GPS c'est bien faire une sortie pour avoir des Waypoints c'est bien aussi mais vient l'heure de transférer toutes les données enregistrées sur un PC,

Et là les choses se corse c'est le moins que l'on puisse dire en effet l'intérêt étant de transférer les points sur un fond de carte scannés au préalable,

Le tout bien entendu sans dépenser des sommes faramineuses dans des logiciels surtout que nous cherchons un système fonctionnant aussi bien sous Windows que sous Linux,

Après des recherches effectués sous Google et différent télé chargement pas toujours fructueux nous avons peu être mis la main sur la perle rare,

Le logiciel s'appelle Karto il est développé par des speleo il s'agit d'un logiciel de positionnement géographique de plus sur le site vous trouverez nombre de logiciels utiles à nos activités voici le lien http://karto.free.fr/

Je vous laisse visiter le site de notre coté nous allons faire des essais avec et nous vous tenons au courant,

Voir les commentaires

Essai de GPS

Publié le par REVEL Stephane

Demain nous allons essayer un GPS que l'on nous a preter en effet il faut bien vivre avec son temps,

Nous rencontrons aujourd'hui nos premières difficultés en effet comme nous travaillons sur une machine ancienne il faut dire que l'on utilise encore un bon vieux Windows 98 il nous est impossible d'installer un logiciel de transfert de Way Point,

Enfin en attendant de passer sous Linux avec une machine plus puissante nous nous en contenterons pour faire des essais de relevés de points,

Le GPS en question est de marque Garmin type 60 le premier de la gamme je vous rassure pas les modèles avec carte intégré,

Cela suffit amplement pour notre campagne d'essais que nous allons faire,

Nous vous tiendrons au courant de nos essais

Voir les commentaires

petit probleme de report de données sur une carte

Publié le par REVEL Stephane

Suite à notre échec lors de la recherche des anciennes exploitations de Combe Guichard et de la Combe Lamat nous avons repris les données du BRGM.

Un doute subsistait après avoir fait un report manuel sur une carte IGN des coordonnées de la Combe Guichard nous nous apercevons que nous tombons effectivement à l’endroit que nous avons trouvé.

Ceci nous amène à vérifier notre calibrage surtout lors de la conversion des coordonnées Lambert II en NTF.

Pour ce faire nous décidons d’exploiter des données parfaitement connues comme le puits de Susville et le puits des Rioux car nous connaissons parfaitement leur positionnement.

Et là surprise nous tombons systématiquement à coté de nos points cibles nous avons un décalage sur les X.

Apres de nombreuses tentatives nous finissons par faire coïncider les points, nous décidons de vérifier sur d’autres points que nous connaissons certes un peu moins bien mais que nous maîtrisons, et là effectivement la marge d’erreur est un peu plus grande mais reste dans le domaine de l’acceptable de l’ordre du millimètre sur une carte au 1/25000.

Nous décidons donc de reprendre les points que nous avions recherche la dernière fois.

Et là surprise Combe Guichard le Merle tombe juste à coté d’un point que nous avions identifié et quand à la Combe Lamat nous étions totalement à coté.

Fort de ce recalibrage nous décidons de poursuivre notre démarche en effectuant une recherche sur les Chuzins et là aussi nous trouvons une donnée fort intéressante.

En effet lors de nos ballades nous avions eu le témoignage de deux personnes qui nous avaient indiqués la position de la mine des Chuzins mais nous avaient dit aussi qu’il y avait quelque chose dans le pré en face du chemin.

Nous étions allé voir sur place sans aucune autre indication et nous n’avions rien trouvé de particulier il faut dire que la zone de recherche était fort grande car les indications étaient assez flous.

Mais voilà en reportant les données du BRGM nous tombons sur un point se trouvant dans la zone que nous avaient indiqués le témoignage que nous avions recueillis et effectivement un sondage à eu lieu à cet endroit effectués par les HBD ce qui confirme la présence possible à une époque d’un chevalement en bois pour faire le forage.

Il faudra la aussi que nous allions sur le terrain afin de voir si nous pouvons trouver des indices ou des restes de ce forage.

Voilà donc du pain sur la planche ou des kilomètres sous les souliers pour les semaines à venir.

Voir les commentaires

1 2 > >>