Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'eglise des Nonieres

Publié le par REVEL Stephane

Nous voici en train de visiter l'église des Nonieres ce jour.

Cette église se trouve sur le chemin de St Jacques de Compostelle niché sur un col le village est entouré de collines.

Devant l'entrée se trouve une petite place on découvre alors un porche austère et sombre tout cela n'incite pas à la visiter mais il faut passer au delà des trésors se cachent parfois dans ces endroits.

Une fois la porte passé nous sommes accueillis par une chaude ambiance, même si l'architecture de type romance est forcement  austère.

Mais la robustesse des piliers les chapelles latérales et les courbes de l'abside se conjuguent pour donner un aspect tres agreable.

On pourrait de prime abord la croire fort ancienne, il n'en n'est rien construite au milieu XIX siècles ces bâtisseurs ont su lui donner un caractère, en effet la pierre rappel la permanence de la religion chrétienne, la lumière bien présente symbole de l'esprit, et le dallage en pierre pour rappeler que la vie est un chemin rude.

On s'arrêtera à l'entrée sur un tres ancien baptistere composé d'une cuve en pierre à six faces irrégulières ornées d'une moulure et de panneaux très sobre.

Le pied est de type monolithique dépouillé de tout ornement.

Ensuite on s'arrêtera sur la statue de Jean Marie Vianney représentant le buste du curé d'Ars juste derrière le mobilier de prêche.

Nous parcourat maintenant l'eglise nous remarquons les statues à l'entrée du chœur de Sainte Therese de l'enfant Jésus et Jean Marie Vianney puis dans les chapelles latérales Joseph époux de Marie et Notre Dame du Sacré Coeur, dans la nef on peut voir Saint Antoine de Padoue, saint Regis, saint Pierre et depuis fin 2005 saint Jacques protecteur de l'eglise.

On remarquera la statue de Sainte Jeanne d'Arc au dessus du monument aux morts de 14-18, on remarquera aussi la statue de la Sainte Famille.

Enfin on s'arrêtera sur le chœur en arrondi avec ces soubassements en boiseries peintes en camaïeu cernées de bleu pale, derrière la table sainte et son pupitre, l'ancien maitre autel abrite aujourd'hui  le Saint Sacrement dans son tabernacle habillé du conopée.

L'utel construit avec du marbre de Carrare est assez imposant on peut voir dessus des listels feuilles d'acanthe, des roses scupltées.

A gauche on trouve des epis de blé la palme la bible et l'étole, a gauche on trouve la mitre crosse et croix attributs de l'évêque.

Le haut de l'autel est souligné d'incrustations en marbre noir finement veiné, le tout surmonté d'un dôme supporté par des colonnettes de pierre fines.

Commenter cet article